Rachat de crédit pour interdit bancaire, quels solutions ?

Certes pratiques pour améliorer le confort de vie, les crédits à la consommation et autres prêts immobiliers coutent de l’argent. Ce sont ces mensualités qui ont tendance à s’accumuler et que les ménages à faible revenu ne parviennent plus à rembourser. Les particuliers sont donc en situation de surendettement et se retrouvent fichés à la Banque de France. Le seul moyen de s’en sortir consiste à souscrire à un rachat de crédit pour interdit bancaire.

Le fichage à la Banque de France

Les incidents de paiement sont répertoriés à la Banque de France, l’organisme chargé de gérer les dossiers de surendettement et des interdictions bancaires des particuliers et d’en informer les établissements bancaires lors d’une nouvelle demande de financement.

Les personnes fichées FICP

Considéré comme un indicateur de risques, le FICP ou Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers recense toutes personnes faisant l’objet d’impayés et de situation de surendettement. Vous risquez donc de vous retrouver fiché FICP dès que vous n’aurez pas pu rembourser deux échéances de suite, ou encore si vous avez été à l’origine d’un défaut de paiement qui n’aura pas été réglé sur un délai de 90 jours.

Les fichés FCC

Le Fichier central des chèques impayés (FCC) rassemble les personnes qui ont émis des chèques sans provision, ou qui ont fait un usage abusif de leurs cartes bancaires, et ce, sur un compte bancaire sans soldes. Suivant la gravité des actes et la somme utilisée, la période d’interdiction bancaire peut s’étendre sur 5 ans, période durant laquelle vous ne pourrez ni vous servir de vos cartes bancaires ni de votre chéquier. Mais surtout, vous aurez du mal à obtenir les faveurs des organismes de prêt qui privilégient les personnes disposant d’une stabilité financière.

Quelles solutions de rachat de crédit pour les interdits bancaires ?

Que vous soyez fiché FCC ou FICP, l’interdiction bancaire est effective et cela confirme le fait que vous êtes pour le moment dans l’incapacité d’honorer vos engagements envers les organismes de prêt. Mais c’est surtout dans de telles situations que les emprunts sont d’une grande aide pour disposer de nouvelles liquidités, et si vous vous adressez aux banques traditionnelles, ces dernières sont obligées de vérifier votre solvabilité en consultant les fichiers de la Banque de France et ne pourront pas vous donner de réponse favorable.

C’est d’ailleurs pour cela que des établissements de prêt pour interdit bancaire ont été mis en places et c’est le cas de La Banque Postale, de La Caisse d’Épargne Île-de-France, de La Croix-Rouge et de la CAF. Ces organismes spécialisés viennent en aide aux ménages en difficulté financière en leur proposant des solutions de rachat de crédit, ce concept qui consiste à fusionner tous vos crédits en cours pour obtenir une seule mensualité de remboursement. Cela concerne donc les emprunts immobiliers, les prêts personnels et les crédits à la consommation.

Ce regroupement de crédit intervient également pour réduire le coût de cette mensualité et rallonger la durée de remboursement, ce qui permet au ménage d’améliorer son pouvoir d’achat tout en facilitant la gestion des dépenses courantes.

Le rachat de crédit propriétaire

Pour les personnes fichées Banque de France qui sont propriétaires d’un bien immobilier, le rachat de crédit est établi en tant que financement hypothécaire. Ainsi, ce rachat de crédit hypothécaire est utilisé pour rassembler tous les crédits en cours pour un seul et unique prêt, et ce, avec une mensualité réduite.

Dès que toutes les étapes du rachat de crédit auront été faites, les personnes concernées seront rayées des fichiers de la Banque de France.

Le rachat de crédit chez un organisme spécialisé

Pour lever l’interdiction bancaire, les personnes concernées peuvent faire appel aux organismes venant en aide aux personnes en situation de surendettement (commission de surendettement de la Banque de France). L’établissement se charge de racheter tous les crédits contractés et de régler les chèques impayés, et ce, en échange de nouvelles conditions de remboursement, dont une mensualité réduite et un emprunt à honorer dans un plus long délai.

La restructuration des dettes est devenue possible avec le rachat de crédit qui permet aux ménages de rééquilibrer leur budget et de retrouver leur pouvoir d’achat.

 

Les limites du rachat de crédit pour interdit bancaire

Comme pour toutes les solutions de regroupement de crédit, celui adapté aux interdits bancaires a ses limites et n’est pas chose facile. En effet, il s’agit essentiellement de rachats de crédits partiels, c’est-à-dire que le montant des fonds débloqués est toujours limité, et vous devez revoir le montant à emprunter.

Il faudra également monter un dossier fiable et savoir négocier auprès des établissements spécialisés pour obtenir des conditions avantageuses. Si vous n’êtes pas un as de la négociation, n’hésitez pas à faire appel à des courtiers spécialisés dans la présentation des dossiers à risques. Mais surtout, le rachat de crédit pour interdit bancaire est souvent considéré comme une solution de dernier recours et les taux d’intérêt sont plus élevés pour limiter les risques encourus par l’établissement bancaire qui a accepté de procéder au regroupement de crédits.

Pour les personnes fichées FCC, les conditions sont plus drastiques et la demande de rachat de crédit est systématiquement refusée par les établissements bancaires. En ce qui concerne le rachat de crédit hypothécaire, le bien immobilier sert de garantie, et si jamais vous n’arrivez pas à rembourser l’emprunt, il devient la propriété de la banque prêteuse et sera mis en vente aux plus offrants pour couvrir vos dettes restantes.

 

Les démarches nécessaires pour un rachat de crédit pour interdit bancaire

Pour en finir avec le surendettement, les interdits bancaires sont souvent prêts à tout et tombent souvent dans les pièges des offres trompeuses considérées comme de véritables arnaques. D’où l’importance de toujours prendre le temps de comparer les offres de rachat de crédit, quitte à faire des simulations en ligne.

Et lorsque vous aurez réussi à trouver une proposition intéressante et fiable, vous aurez besoin de créer un dossier comprenant les informations concernant votre état civil, les crédits souscrits et les sources de revenus, sans oublier les pièces justificatives telles que les trois derniers bulletins de salaire et les relevés de remboursement des crédits.

Après analyse du dossier, si l’organisme consent à vous accorder le rachat de crédit, vous en serez informé avant que toutes les procédures ne soient entamées pour le remboursement des banques concernées. Enfin, sachez que le rachat de crédit pour interdit bancaire a un plafond variable en fonction des établissements, et il en est de même pour le taux d’intérêt et la durée de remboursement.