Crédit sans CDI : emprunter en étant sans CDI

Le fait de ne pas avoir un CDI est, dans la plupart des cas, synonyme de précarité. Et lorsque nos finances sont fragiles, il est important de contracter des crédits pour s’en sortir. Pourtant sans une stabilité professionnelle, les banques sont réticentes à l’idée de nous accorder un prêt. Heureusement qu’il existe le crédit pour intérimaire et CDD. Et puisque nous savons à quel point il peut être vital pour vous d’obtenir un prêt, nous allons vous aider : qui contacter ? Comment faire ? Nous vous disons tout ce qu’il y a à savoir sur ce type de prêt.

Le problème d’une demande de crédit sans CDI

Si vous avez un emploi en CDD ou en intérim, vous risquez d’avoir de grandes difficultés à contracter des crédits. En effet, ces statuts professionnels sont souvent synonymes d’instabilité financière. Vos revenus n’étant pas réguliers et pérennes, vous représentez un risque pour les établissements de crédit.  Sur le long terme, vous risquez de ne pas pouvoir rembourser vos dettes et aucune banque ne peut accepter de prendre ce risque. L’absence d’un CDI constitue donc un obstacle à la demande d’un prêt.

Le crédit intérimaire et CDD: la solution

Souhaitez-vous obtenir un prêt malgré votre statut CDD ou intérim ? Les prêts « intérimaire et CDD » sont meilleures chances d’obtenir un financement malgré votre statut professionnel jugé à risque. Il s’agit d’un prêt social réservé aux personnes exclues du système bancaire classique.  Bien qu’étant assez difficile à obtenir, le prêt intérim et le prêt CDD offrent de nombreux avantages comme la souplesse et la rapidité du déblocage des fonds. En outre, chaque demandeur de crédit peut profiter d’un suivi personnalisé jusqu’à la validation et le remboursement de son prêt.

Le crédit à la consommation

Le crédit intérimaire comprend le crédit à la consommation. Il s’agit d’un financement qui vous permet de subvenir à vos besoins quotidiens comme le paiement d’une facture, la réparation d’une voiture ou l’achat d’appareils électroménagers. Lors de votre demande, essayez de justifier vos besoins d’argent et éviter de contracter pour des dépenses superficielles comme des vacances ou du shopping.

Le crédit immobilier

Un travailleur CDD ou intérim a tout à fait le droit d’obtenir un crédit immobilier et d’acheter une maison. Cependant, il faut remplir certaines conditions comme l’exercice d’un métier en intérimaire depuis plusieurs années et un conjoint qui travaille en CDI. Dans certains cas où les banques souhaitent minimiser les risques, les demandeurs de crédit sont invités à souscrire à  une assurance-crédit. Ainsi, si le débiteur a un problème financier, son assureur pourra payer ses mensualités en attendant.

À qui s’adresse le crédit intérimaire ?

Le crédit CDD s’adresse uniquement aux personnes qui répondent aux exigences des banques. Dans un premier temps, vous devez d’abord démontrer que vous disposer d’un bon profil d’emprunteur. Pour cela, il faut :

  • n’avoir aucun incident de remboursement
  • ne pas être interdit bancaire au cours des 6 derniers mois
  • avoir un taux d’endettement inférieur à 33%

Ensuite, malgré votre statut d’intérimaire ou CDD, vous devez avoir une certaine stabilité professionnelle. Vous devez donc justifier d’au moins 18 mois de missions sans aucune interruption. Pour certaines institutions de crédit, il faut que les missions aient été exercées pour une même entreprise, ou pour des entreprises travaillant dans le même secteur économique. Le fait d’effectuer une mission au moment de la demande de crédit peut également augmenter vos chances.

Enfin, voici quelques astuces pour vous aider à booster votre demande de crédit. Premièrement, les garanties solides, l’apport personnel ou la caution peuvent vous faciliter la tâche et rassurer votre créancier. Deuxièmement, essayez d’être raisonnable et d’emprunter le strict minimum pour ne pas éveiller les soupçons des banquiers et surtout pour éviter de tomber dans le surendettement. Troisièmement, si l’intérim et le CDD sont un choix de carrière, essayez d’en convaincre les prêteurs. Expliquez vos projets professionnels sur le long terme et démontrer que vous n’êtes pas dans la précarité actuellement.

Les documents nécessaires à la demande

Si vous remplissez toutes les conditions pour une demande de crédit intérimaire, vous pouvez vous lancer. Pour commencer, il faut monter votre dossier en apportant quelques formulaires et les pièces justificatives habituelles : la copie d’une pièce d’identité, des justificatifs de domicile, des bulletins de paie, des relevés bancaires et des avis d’imposition.

Certaines banques peuvent demander d’autres pièces. C’est la raison pour laquelle il faut bien se renseigner auprès de l’établissement de votre choix. En effet, envoyez toujours un dossier complet de demande de crédit intérim et CDD. L’absence d’une seule pièce pourrait entrainer le renvoi de votre dossier et cela pourrait vous faire perdre un temps précieux.

La démarche pour une demande de crédit sans CDI

Pour commencer, partez à la chasse aux infos auprès de plusieurs banques et organismes de crédit, comparez afin de trouver la meilleure offre : meilleur taux, frais intéressant, délais de remboursement et conditions assez souples. Vous pouvez également utiliser un comparateur de crédit en ligne pour vous faciliter la tâche. Une fois que vous aurez trouvé l’offre la plus adaptée à votre situation actuelle, prenez rendez-vous avec pour qu’un conseiller puisse vous orienter et étudier votre cas. Ensuite, quand vous aurez son feu vert, montez votre dossier et veillez à ce qu’il soit bien complet. Envoyez le tout et attendez que la banque étudie votre demande.

Les organismes à contacter

Vous ne pourrez pas avoir votre crédit intérimaire et CDD si vous ne vous adressez pas au bon organisme. La liste n’étant pas exhaustive, voici nos quelques recommandations. Avec ces banques et organismes, vous aurez plus de chance d’avoir un crédit malgré l’absence d’un CDI.

Les banques

Si votre statut d’intérim est un choix et que vous n’êtes pas dans une situation de précarité, vous pouvez contacter les banques. Ainsi, vous pouvez facilement obtenir un crédit auto, un crédit à la consommation ou un prêt immobilier. Auprès de certaines banques, il ne sera pas nécessaire de fournir des justificatifs de dépenses. Par ailleurs, les délais de traitement des demandes sont raisonnables et le déblocage de fonds est assez rapide.

Le Fonds d’Actions Sociales du Travail Temporaire

Le FASTT collabore avec les agences d’intérims. Cette association vise à faciliter la vie des intérimaires et elle permet de décrocher un prêt pour aider à financer la scolarisation des enfants, les frais de logement ou encore les vacances. Grâce à FASTT, vous pouvez obtenir jusqu’à 10.000 euros avec un remboursement sur 12 à 60 mois. Toutefois, le crédit de chez FASTT n’est pas ouvert à tout le monde. Il faut remplir certaines conditions comme un apport personnel.

La Caisse d’Allocations Familiales

Si vous passez par une situation financière difficile, vous pouvez vous confier à la Caisse d’Allocations Familiales. Vous y trouverez de nombreuses offres de crédits : les prêts à taux zéro, les crédits pour l’achat d’appareils électroménagers ou encore les crédits pour un besoin urgent d’argent. Mais puisqu’il s’agit d’une aide pour les personnes en situation de précarité, le prêt ne sera accordé en fonction du quotient familial et de la capacité de remboursement du demandeur. Pour vous accompagner lors de votre demande, demandez une assistance sociale.

Le Crédit Agricole Consumer Finance

Les travailleurs intérimaires qui ont effectué au moins 700 heures de missions durant les 12 derniers mois peuvent compter sur le Crédit Agricole Consumer Finance. Avec ce type de crédit, vous pouvez  payer vos factures quotidiennes, acheter ou réparer votre voiture et équiper votre logement d’appareils électroménagers.

La Banque postale

Pensez à la Banque postale pour votre demande de crédit intérimaire et CDD. Elle propose plusieurs formules de prêt : prêt personnel, crédit auto ou encore prêt immobilier. Cependant, il faudra remplir certaines conditions, à savoir :

  • Avoir effectué au moins 700 h de missions durant les 12 derniers mois
  • Être en cours de mission lors du dépôt de dossier de la demande

Si vous répondez aux exigences, foncez à la banque postale pour vous renseigner et entamer la démarche.

Les agences d’intérim

Si vous traversez une crise financière, essayez de voir du côté de votre agence d’intérim. En effet, certaines agences travaillent avec des banques afin de proposer des solutions de prêt aux travailleurs. Voici les x conditions à remplir pour en bénéficier : ne pas être interdit bancaire, avoir un taux d’endettement inférieur à 33%, effectuer une mission au moment de la demande et ouvrir obligatoirement un compte auprès de la banque partenaire concernée.

Les prêts entre particuliers

Le prêt entre particuliers reste l’option la plus intéressante lorsqu’on ne dispose pas d’un emploi en CDI. En effet, les particuliers ne s’intéressent pas vraiment au statut professionnel du demandeur. Par ailleurs, ils imposent moins de condition et vous aurez donc plus de chance d’avoir un prêt dans les meilleurs délais. Toutefois, nous tenons à vous mettre en garde contre les arnaqueurs. Pour les éviter, privilégiez les prêts auprès d’un membre de votre famille ou d’un ami de confiance. Si aucun proche ne peut vous venir en aide, pensez également aux plateformes de prêt entre particuliers fiables. Dans tous les cas, n’oubliez pas d’établir un contrat. Ce document pourrait toujours vous servir si jamais il y a un litige avec votre créancier.

Nos autres dossier sur le crédit pour intérimaire :