Le crédit pour chômeur

 

Vous êtes sans emploi et aimeriez accéder à un crédit pour chômeur pour retrouver votre pouvoir d’achat ? Faites appel aux organismes bancaires proposant des formules d’emprunts adaptées à votre situation.







En effet, personne ne peut prévoir les licenciements économiques et il est souvent difficile de s’en sortir avec les charges avec un budget limité. Les établissements de crédit français en sont conscients et étudient un à un les dossiers de demande de crédit pour chômeur et pour les autres afin de proposer une solution adaptée. Ainsi, les offres de prêts pour personnes sans emploi existent bel et bien en France et pour trouver la proposition qui répond le mieux à vos attentes, n’hésitez pas à les comparer et vous informer sur les caractéristiques de ce type d’emprunt.

 

Crédit pour chômeur en ligne : comment ça marche ?

 

Même si les organismes financiers misent essentiellement sur la capacité de remboursement des demandeurs de crédit, il n’existe aucune loi qui interdit aux personnes sans emploi de recourir à un emprunt. Il est donc tout à fait possible d’obtenir un crédit pour chômeur en ligne, surtout si l’argent du prêt contribuera à augmenter les chances de trouver un emploi ou encore pour améliorer les conditions de vie avec des biens de première nécessité, notamment acheter des vêtements présentables en vue d’un entretien d’embauche, ou encore une voiture pour élargir plus facilement la zone de recherche d’emploi.

Pour accéder à un crédit chômeur en ligne, il vous suffira de vous connecter à internet via votre ordinateur, votre téléphone mobile ou votre tablette, et ce, quels que soient l’heure et l’endroit où vous vous trouvez pour lancer la recherche de l’offre de crédit pour chômeur adaptée à vos besoins. Pour ce faire, utilisez essentiellement les sites de simulation en ligne où des formulaires sont mis à votre disposition pour vous aider à bien préciser la nature de votre projet et le montant demandé. À partir de ces données personnelles, vous obtiendrez les propositions des établissements bancaires français qui répondent le mieux à votre demande et vous pourrez passer à l’étape suivante pour expliquer en détail les raisons qui vous poussent à demander un prêt pour chômeur, et constituer déjà votre dossier de demande de crédit en apportant les informations concernant votre situation personnelle, professionnelle et financière. Vous pourrez ensuite envoyer votre demande et recevrez dans les plus brefs délais une offre de financement qui ne vous engage à rien à cette étape de la démarche.

 

Les solutions de prêt pour chômeur urgent

 

Pour protéger le consommateur contre les risques de surendettement et l’établissement de crédit contre les impayés, le prêt pour chômeur est établi suivant des caractéristiques spécifiques, adaptés au cas par cas. Toutefois, il existe bel et bien des solutions de prêt pour chômeur urgent si vous avez besoin d’un financement rapide pour améliorer vos conditions de vie.

À commencer par le prêt d’honneur de la caisse d’allocations familiales qui pourra financer jusqu’à 80 % l’achat d’une voiture qui facilitera l’intégration professionnelle. Par exemple, le prêt mobilier et électroménager de la CAF est un crédit à taux zéro que vous pourrez utiliser pour vous procurer les appareils électroménagers et les meubles indispensables pour vous assurer un confort de vie décent. Ce financement à hauteur de 80 % de la valeur du bien vous sera accordé après acceptation d’une demande effectuée par un travailleur social, la personne habilitée à vous aider en cas de chômage.

D’autres prêts personnels établis suivant des formules de micros crédits sont également mis à disposition des chômeurs afin de leur faciliter la tâche dans les diverses démarches de réintégration économique et sociale. C’est le cas du prêt pour chômeurs de l’association pour le droit à l’initiative économique (ADIE) d’un montant situé entre 300 € et 3000 € que vous allez rembourser pour une période de 6 à 36 mois. Cet argent pourra être utilisé pour financer un déménagement, s’acheter un véhicule ou encore s’inscrire à une formation professionnelle. Vous avez également le micro crédit personnel mis en place par la loi Borloo qui facilite l’accès aux prêts par les demandeurs d’emploi et les individus inscrits au RSA afin de contribuer à leur insertion sociale et économique.

De son côté, le pôle emploi propose des aides financières aux demandeurs d’emploi prévoyant de s’en sortir en créant leur propre entreprise. Par exemple, le nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise (NACRE) est une aide financière d’un montant de 1000 € à 10 000 €, à taux zéro et sans garantie que les demandeurs d’emploi peuvent utiliser en supplément d’un prêt bancaire pour créer une entreprise ou reprendre une activité. Il y a également l’aide aux demandeurs d’emploi créant ou reprenant une entreprise (ACCRE) dont le montant ne pourra pas dépasser les 120 % du SMIC, mais qui aidera à créer une entreprise ou reprendre une société existante.

Et si vous voulez recourir à une autre formule de prêt pour chômeur urgent, vous pourrez toujours vous rediriger vers les offres des établissements de crédit en fournissant une caution apportée par une personne de votre entourage et rassurer ainsi la banque qui pourra toujours récupérer son argent auprès de la personne qui s’est porté garante. Il est également possible d’opter pour un crédit chômage avec une garantie réelle. Dans ce cas, l’emprunt prendra la forme d’un crédit affecté et la banque pourra récupérer le bien acheté si jamais il y a un souci au niveau du remboursement.

 

Crédit chômage : la procédure à suivre

 

Certes, vous êtes demandeur d’emploi, mais cela ne vous empêche pas de vouloir améliorer votre condition de vie avec un crédit chômage. Si vous vous adressez directement aux établissements de crédit, ces derniers vont devoir vérifier votre solvabilité avec des pièces justificatives indispensables comme votre dernier avis d’imposition, vos derniers bulletins de salaire et vos derniers relevés de compte. Et parce que votre situation ne vous permet pas de les rassurer, vous pouvez toujours faire recours à des garanties complémentaires comme la présence d’une caution assurée par un de vos proches disposant d’une source de revenus stables, d’une garantie réelle comme une voiture achetée avec un crédit sans emploi sous forme de prêt affecté que la banque pourra récupérer si vous n’arrivez plus à honorer vos dettes. Dans ce cas-là, la valeur du bien qui servira de garantie au crédit sans emploi sera estimée par un expert de l’établissement bancaire. Bien entendu, si vous n’arrivez pas à trouver le financement qu’il vous faut, il vous est toujours possible de vous tourner vers les solutions de microcrédit où vous bénéficiez de l’aide de l’État auprès de ses établissements partenaires

 

Quel Organisme de crédit pour chômeur contacter en France ?

 

Parfois, la recherche de crédit sans emploi peut devenir un véritable parcours du combattant lorsqu’il faudra convaincre les banques de vous accorder cet emprunt malgré votre situation. Pour vous faciliter la vie, adressez-vous directement aux organismes de crédit pour chômeur. C’est le cas des crédits sociaux mis à la disposition des chômeurs qui touchent la RSA, ou encore le prêt urgent de la CAF qui vous seront attribués si vous avez de faibles ressources, si vous avez au moins un enfant à charge et si vous avez la possibilité de fournir au moins une partie du budget nécessaire pour l’acquisition du bien financé par le prêt chômage.