Crédit auto

L’achat d’une voiture neuve ou d’occasion requiert un financement conséquent via un crédit conso que beaucoup ne peuvent pas s’offrir en une seule fois, même en puisant dans leur épargne. Et pourtant, disposer d’un véhicule quatre roues pour sillonner les routes est un projet personnel qui concerne plus d’un. Néanmoins, le crédit auto permet de financer intégralement ce type de projet, sans aucun apport personnel, car il a été conçu à cet effet.

 

Le prêt automobile, c’est quoi ?

 

Le prêt auto, prêt voiture ou encore financement automobile est une formule de crédit proposée par la plupart des établissements bancaires, que ce soit dans les agences ou sur les banques en ligne. Il a pour vocation l’achat d’un véhicule à crédit. Ce prêt financier va fournir au particulier les fonds dont il a besoin pour acquérir une automobile, soit, la solution crédit optimale. Notons qu’il s’agit d’un crédit affecté destiné à l’achat d’un véhicule à l’exclusion de tout autre bien ou service. Autrement dit, il doit uniquement servir au financement d’une automobile. Si la livraison n’a pas lieu, le crédit peut être annulé. A l’instar du crédit à la consommation, il est plutôt facile à obtenir. En outre, l’obtention du prêt auto doit passer par quelques étapes, à savoir, la recherche, le comparatif des offres, la simulation et la souscription. Nous allons voir un à un comment procéder à chaque étape.

La démarche à suivre pour obtenir un financement automobile

 

La démarche principale consiste à rechercher le prêt en question. Etant donné que les propositions se diffèrent d’une enseigne à une autre, une comparaison des offres se révèle indispensable. Les différences entre les taux effectif global pouvant atteindre 2 à 3% pour le même financement, il est fortement recommandé de soigner la sélection de votre crédit auto.

 

  • Comparer les offres par le biais du comparateur de crédit en ligne

 

En quelques clics, le comparateur de crédit auto permet de comparer gratuitement et rapidement les offres du marché. Le but étant de dénicher le moins cher qui soit avec les meilleures conditions, le comparateur permet de faire des économies d’argent important sur son crédit auto. Facile à utiliser, le comparateur de crédit transmet les informations liées à votre projet vers ses partenaires. Ces derniers vont par la suite, vous établir leur proposition respective. Il ne vous reste qu’à choisir. En fait, un crédit auto pas cher est un crédit dont le taux est relativement bas. En remboursant un emprunt, les taux d’intérêt viennent s’ajouter aux mensualités, ce qui fait souvent gonfler la note. Avec un crédit à faible taux d’intérêt, le coût total sera moins conséquent.

 

  • Simuler votre crédit auto

 

Opter pour un financement automobile en particulier est un choix judicieux. En apportant plus de précisions sur le type d’acquisition, le montant du prêt et la durée du crédit, l’outil de simulation vous donnera une première approche de votre futur prêt. De préférence, utilisez un simulateur spécifique conçu pour les crédits auto, car les durées proposées respectent les normes du marché, soit, 7 ans maximum. Il en est de même pour le montant maximum autorisé qui est égal à 60 000€.

 

Les possibilités de souscription

 

Lors de la phase souscription, trois possibilités s’offrent à vous. La première renvoie à la pratique traditionnelle où vous devez vous rendre au bureau de l’organisme avec les dossiers demandés. Le deuxième type de souscription se fait en ligne via le web, c’est-à-dire, sur les plateformes de crédit. La troisième possibilité s’effectue depuis un appel téléphonique sur une ligne dédiée. Ainsi, vous êtes libre de choisir le procédé qui vous convient au mieux. En tout cas, la souscription en ligne est la plus sollicitée de par son côté pratique.

 

Rappelons qu’une souscription ne signifie pas que le prêt est déjà accordé, c’est plutôt l’équivalent d’une demande. Après un examen de votre dossier, la banque va donner une réponse de principe dans les plus brefs délais, voire dans la même journée si votre profil est convainquant. Pour mieux encadrer l’emprunteur, un conseiller peut vous venir en aide pour un suivi et un accompagnement personnalisé tout au long du prêt, et même bien avant. Puis, les modalités de souscription sont relativement simples.

 

Il faut toujours se mettre à l’esprit qu’un crédit est un engagement. Il est donc important de revoir ses capacités financières avant d’y souscrire. Si possible, il vaut mieux reporter l’achat plutôt que de s’endetter davantage afin d’économiser un peu de côté, donc, se constituer un apport personnel. De son côté, la banque va analyser votre dossier en se basant sur les pièces justificatives fournies tels que crédits en cours, fiche de paie, etc. Si vous décidez de soumettre la demande de prêt auto auprès de votre banque actuelle, elle est sans doute mieux placée pour connaître votre gestion budgétaire. Par conséquent, si vous décidez de changer de banque, il va falloir faire preuve de solvabilité pour débloquer les fonds.

 

Les différents types de prêt auto

 

  • Le crédit voiture neuve

En contractant un prêt voiture classique, vous avez deux options. Il y a d’abord la formule « crédit voiture neuve ». Comme son nom l’indique, il vous autorise à financer l’achat d’une voiture neuve. Certaines banques octroient ce prêt avec les mêmes conditions et les mêmes taux que pour les jeunes véhicules d’occasion, particulièrement ceux qui sont âgés de moins de 2 ans ou moins de 3 ans tout au plus. Il a l’avantage d’être plus rentable avec son taux d’intérêt plus faible que pour un crédit auto d’occasion. De manière générale, on peut vous prêter entre 2500 et 5000€ pour une durée allant de 1 à 5 ans. Parmi ces établissements financiers, on cite Cetelem, Cofidis, Sofinco, Crédit agricole, BNP Paribas et bien d’autres. Dans tous les cas, il s’avère que le crédit auto neuve est plus intéressant que le crédit auto d’occasion dans le cadre d’une simulation.

 

  • Le crédit voiture d’occasion

Il faut bien le reconnaître qu’une voiture d’occasion est moins chère qu’une nouvelle voiture sortie tout droit du concessionnaire automobile. Malgré cela, il représente un énorme investissement. En conséquence, le crédit auto d’occasion a été créé. Certes, l’octroi d’un tel emprunt représente des risques pour les prêteurs, tant au niveau des casses que des pannes. De fait, ils appliquent des taux d’intérêts élevés de 1,5 à 2 fois supérieur. Pour un prêt affecté de ce genre, il est accessible dès 1500 euros, notamment pour l’acquisition d’un véhicule d’occasion. Cependant, il en faudrait plus pour une nouvelle voiture.

 

  • Le prêt personnel auto

Les conducteurs qui visent haut de gamme n’hésiteront pas à chercher d’autres moyens de financement. Le prêt personnel auto se présente comme une alternative à ces deux options. En tant que prêt à la consommation, il offre une grande souplesse dans son utilisation d’où la possibilité de financer cet achat spécifique. Sinon, avec un apport personnel plus important, vous pourriez faire baisser le montant à emprunter, et par conséquent, de vous endetter un peu moins.

 

  • Le prêt concessionnaire

En plus des sociétés financières et des banques, les concessionnaires automobiles eux-mêmes font partie des catégories de prêteurs. En effectuant un emprunt auprès de         ces représentants, vous allez pouvoir souscrire le crédit tout en signant le contrat de vente du véhicule. La plupart du temps, ces prêts sont intégrés dans un « pack » avec d’autres services en supplément dont l’assurance du véhicule, l’assistance dépannage, l’extension de garantie ou encore l’abonnement entretien. Un avantage pratique indéniable. Cependant, faire un prêt concessionnaire est beaucoup plus onéreux qu’un prêt auto en banque.

 

  • Le crédit ballon

Rarement sollicité, le crédit ballon correspond à la situation dans laquelle le véhicule est acquis en location longue durée ou en location avec option achat. C’est en quelque sorte, un prêt in fine dont le remboursement est à effectuer intégralement quand vient la fin de l’échéance. Ce crédit n’est pas amortissable dans le temps comme pour un crédit auto classique. Il est généralement proposé par les banques et les concessionnaires automobiles.

 

Pourquoi assurer  un financement automobile ?

 

Comme on n’est jamais à l’abri de mauvaises surprises, le crédit automobile est soumis à une assurance-emprunteur, également appelé assurance de prêt auto. Elle fait l’objet d’une protection commune pour les deux parties, c’est-à-dire, l’emprunteur et l’organisme de prêt. Comme le principe de toute assurance crédit, elle permet de vous prémunir contre les différents risques empêchant de poursuivre le remboursement des échéances. Des risques qui peuvent se traduire par une invalidité, une perte d’emploi ou un décès. Concrètement, une assurance de prêt auto pourra éviter à l’emprunteur de se voir saisir le véhicule financé en contrepartie du versement des primes.

 

Le principe de l’assurance crédit auto

 

Si l’assureur prend en charge le capital dû à l’organisme financé ayant octroyé le prêt, la banque, quant à elle, a la garantie de récupérer la totalité du capital prêté, même si l’assuré n’est plus en mesure de payer les échéances restantes. Même si l’assurance n’est pas obligatoire, il est plus prudent de souscrire une assurance afin de pallier les incidents de la vie. Les banques ont tendance à proposer leur assurance, mais vous êtes libre de choisir une autre compagnie.